L’heliconia psittacorum

Le nom d’Heliconia Psittacorum fait référence au Mont Grec Helicon, lieu sacré où se réunissaient les neuf Muses Piérides qui y jouaient de la musique, dansaient et faisaient leurs ablutions. Psittacorum vient du latin psittacus (perroquet).

Ce balisier nain très ornemental appartient à la famille des Héliconiacées. Cette variété exotique est très répandue aux Antilles où elle est aussi connue sous le nom de « Z’ié a crab ». Dans les îles anglaises proches on la nomme « Parakeet Flower », « Parrot’s Plantain », « Parrot’s Beak ».

La plante qui se plait en zone humide et dans des sols riches est endémique d’Amérique Tropicale. On la retrouve dans les Caraïbes, à la Jamaïque, à Porto-Rico, en Floride.

Ses fleurs dans lesquelles les colibris se désaltèrent, portent des graines charnues nommées les drupes. D’abord jaunes pâles, elles deviennent bleu foncé à maturité.